Le colloque African Research Matters se tient du 15 au 18 mars à l'université Gaston Berger de Saint-Louis au Sénégal.

© IRD - Carole Filiu Mouhali

African Research Matters, la recherche panafricaine face aux défis planétaires

Sommaire

J'aime

3

Mis à jour le 23.03.2022

Du 15 au 18 mars se tient le colloque African Research Matters, organisé par le programme Global Africa, à l’occasion de la parution du numéro inaugural de la revue du même nom.
Rencontres avec quelques-uns des nombreux intervenants venus participer à la réflexion sur le rayonnement de la recherche panafricaine face aux défis planétaires.
 

Laurent Vidal, président du comité de pilotage du consortium Global Africa

Bloc de texte

Laurent Vidal, ancien représentant de l'IRD au Sénégal, est actuellement représentant de l'IRD au Mali.

Il rappelle la richesse et la diversité des partenaires du consortium Global Africa, les objectifs du colloque et les forces et défis du rayonnement de la recherche africaine.

 



 

 

Nadine Machikou, politiste, modératrice du panel "Quelle place pour la recherche africaine dans la gouvernance internationale des enjeux globaux ?"

Bloc de texte

 

Nadine Machikou, politiste, est également vice-rectrice en charge de la recherche et de la coopération et des relations avec le monde des entreprises à l’Université de Yaoundé II (Cameroun).

Elle fait part des obstacles rencontrés par les chercheurs africains sur leur continent, et ainsi de leurs difficultés à participer pleinement à la gouvernance internationale des enjeux globaux.

 


 

 

Oumarou Malam Issa, Comité consultatif d'éthique de la recherche en partenariat, IRD

Oumarou Malam Issa est vice-président du Comité consultatif d’éthique de la recherche en partenariat de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), après avoir été membre du comité d’éthique et de déontologie (CCDE) de 2014 à 2018. Directeur de recherche à l'IRD, il est responsable du programme Risques environnementaux et écologiques de l'Institut d'écologie et des sciences de l'environnement de Paris.

Il alerte sur les difficultés de la recherche en Afrique qui peuvent remettre en cause son éthique et aborde la question de l'intégration de l'éthique dans les sciences humaines et sociales.

 

 

 

Bouchra Sidi Hida, administratrice de programme Recherche au Codesria

Bloc de texte

Bouchra Sidi Hida est administratrice de programme Recherche au Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (Codesria). Elle fait le point sur la place des femmes dans la recherche en sciences humaines et sociales en Afrique et sur ce que la recherche peut apporter aux mouvements féministes africains et à la promotion de l'égalité femmes-hommes.

 





Mary Teuw Niane, ancien ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche du Sénégal

Mary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation du Sénégal de 2012 à 2019, il est actuellement membre de l’Académie nationale des Sciences et Techniques du Sénégal. Il revient ici sur les possibles solutions de financement innovants et durables pour la recherche africaine.

 



Ce colloque est co-organisé par l’Université Gaston Berger (UGB) et l’Institut de recherche pour le développement (IRD) en partenariat avec le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (Codesria) dans le cadre du projet Global Africa (UGB, IRD, LASDEL, UIR), soutenu par l’Agence Française pour le Développement (AFD). Il est associé à l’Escale des Livres, espace où éditeurs d’ouvrages et de revues scientifiques présentent leurs publications.