Santé des populations

7 résultats

La mondialisation des infox et ses effets sur la santé en Afrique

L’épidémie de Covid-19 s’accompagne sur les réseaux sociaux d’une épidémie d’information. Celle-ci est telle que l’OMS emploie le néologisme d’infodémie pour la qualifier. Une partie non négligeable de ce flux continu est constitué d’infox : des informations dont l’origine n’est pas explicite et qui...

Maladie du sommeil : quand les parasites trompent notre système immunitaire

2030 : c’est à cette date que l’OMS s’est donné pour objectif d’avoir éliminé la transmission de la maladie du sommeil à l’homme. Pour y parvenir, les chercheurs de l’unité INTERTRYP tentent de comprendre les facteurs biologiques, écologiques et socio-environnementaux responsables de cette maladie...

Maladies parasitaires : l’économie de tests

La parenté de deux vers, responsables de deux fléaux parasitaires en Afrique, rend difficile leur élimination. Les résultats d’une nouvelle étude montre qu’il serait possible de diminuer les coûts des campagnes de lutte contre l’onchocercose.

Des traces de médicaments dans l’eau de Yaoundé

Marilyne Bonnet, souriante, sur un fond végétal, posant à côté d'un panneau indiquant "Epicentre"

Maryline Bonnet : de la médecine humanitaire à la recherche clinique

Les scientifiques distingués par leurs pairs n’ont pas toujours un parcours académique classique… En l’occurrence celui de Maryline Bonnet, qui recevra le 5 juin prochain le prix Christophe Mérieux pour ses travaux au service de la lutte contre la tuberculose et le VIH, est plutôt atypique. Elle a...
Gobelets plastique moustiques cage

Chikungunya : soigner le mal par le mâle

Stériliser des moustiques mâles en laboratoire et les lâcher dans la nature permettrait de diminuer la population des vecteurs du chikungunya à La Réunion. Une étude détaille les stratégies utilisées par les scientifiques de l’IRD pour optimiser ces dispersions de moustiques.
Vignette

Un crachat pour freiner le paludisme