Santé

6 résultats

Des femmes et des enfants amérindiens, vêtus d'habits traditionnels, sur un marché.

Au Pérou, sur les traces du premier cancer autochtone

Décryptage de la signature moléculaire, mise en lumière des mécanismes pathologiques et même identification d’une piste thérapeutique, les scientifiques de l’IRD et leurs partenaires sont sur tous les fronts face à un étrange cancer du foie qui sévit au Pérou.

Amérique latine : une victoire dans la lente marche vers la légalisation de l’avortement

Deux ans après le premier mouvement massif en faveur de l’interruption volontaire de grossesse (IVG), qui s’était traduit par un rejet de la légalisation par le Sénat, les Argentines ont enfin obtenu le droit à l'avortement.

La mondialisation des infox et ses effets sur la santé en Afrique

L’épidémie de Covid-19 s’accompagne sur les réseaux sociaux d’une épidémie d’information. Celle-ci est telle que l’OMS emploie le néologisme d’infodémie pour la qualifier. Une partie non négligeable de ce flux continu est constitué d’infox : des informations dont l’origine n’est pas explicite et qui...

Les médicaments en Afrique de l’Ouest : où placer la frontière entre le formel et l’informel ?

Il convient de rappeler tout d’abord que ce qui est appelé variablement « marché informel », « marché parallèle », « marché noir » ou encore « médicaments de la rue » a émergé dans les pays francophones d’Afrique de l’Ouest il y a déjà plusieurs décennies. Ce phénomène est apparu notamment au Bénin...
hbv-institut-pasteur

Cancer du foie : l’exception péruvienne

Scientifiques et médecins s’emploient à décrypter les tenants d’une épidémiologie atypique du cancer du foie au Pérou, où les jeunes sont les premières victimes de la maladie. Leurs travaux mettent en lumière des facteurs de risque demeurés invisibles jusqu’ici.
glacier-deyeuxia-palcoco

Le réchauffement distance les plantes d’altitude

Les résultats de recherches menées dans les Andes sur les écosystèmes d’altitude confrontés au réchauffement climatique sont alarmants. Démentant les mécanismes naturels d’adaptation, les plantes tardent à coloniser les espaces supérieurs laissés libres par la fonte des glaciers.