Santé

6 résultats

Affiner votre recherche

6 résultats

aedes-albopictus

Virus de la dengue en Thaïlande : co-circulez !

Marilyne Bonnet, souriante, sur un fond végétal, posant à côté d'un panneau indiquant "Epicentre"

Maryline Bonnet : de la médecine humanitaire à la recherche clinique

Les scientifiques distingués par leurs pairs n’ont pas toujours un parcours académique classique… En l’occurrence celui de Maryline Bonnet, qui recevra le 5 juin prochain le prix Christophe Mérieux pour ses travaux au service de la lutte contre la tuberculose et le VIH, est plutôt atypique. Elle a...
Structure 3D virus hépatite B

Antiviraux en Asie : élimination de la transmission de l’hépatite B aux enfants ?

Prendre du fumarate de ténofovir disoproxil, un antiviral permettant de prévenir la transmission du virus de l’hépatite B de la mère à l’enfant, n’a pas de conséquences sur la minéralisation des os de l’enfant à un an ni sur celle des os de la mère. Outre les perspectives thérapeutiques qu’ils...
test-arsenic

Les Urus de Bolivie, champions pour neutraliser l’arsenic

Une étude menée auprès de femmes de différentes communautés boliviennes révèle que ces peuples consomment quotidiennement des eaux très chargées en arsenic. Les effets toxiques d’une consommation régulière de cette substance sont bien connus, toutefois, les organismes de ces femmes semblent...
Recherche en laboratoire sur les maladies infectieuses, Université de Chiang Mai (Thaïlande).

Éliminer la transmission de l'hépatite B de la mère à l’enfant

Une étude clinique coordonnée par l’IRD et l’Université de Chiang Mai, avec leurs partenaires thaïlandais, américains et français, renforce l’intérêt pour une nouvelle stratégie de prévention de la transmission du virus de l’hépatite B de la mère à l’enfant. Les résultats de cet essai clinique,...
glacier-deyeuxia-palcoco

Le réchauffement distance les plantes d’altitude

Les résultats de recherches menées dans les Andes sur les écosystèmes d’altitude confrontés au réchauffement climatique sont alarmants. Démentant les mécanismes naturels d’adaptation, les plantes tardent à coloniser les espaces supérieurs laissés libres par la fonte des glaciers.