Santé

9 résultats

Le virus de la dengue manipule les phospholipides

En croisant leurs compétences en infectiologie et en métabolomique, des chercheurs sont parvenus à décrire comment, lorsqu’il infecte les moustiques du genre Aedes, le virus de la dengue modifie les voies de production des phospholipides, des molécules constitutives des membranes des cellules.

Moustiques et cancers : des liaisons dangereuses ?

Sujet
Dans les pays du Sud, on dénombre de plus en plus de cancers. En cause : l’allongement de la durée de vie. En parallèle, ces pays abritent de nombreux moustiques à l’origine de diverses maladies infectieuses. Trois chercheurs de l’unité Maladies Infectieuses et Vecteurs : Écologie, Génétique...
Une chave-souvis, suspendue au plafond rocheux d'une grottte, prise en gros plan, fixe des yeux brillants sur l'objectif du photographe.

Des coronavirus chez les chauves-souris africaines

Coronavirus

Covid-19 : la nécessaire stratégie One Health

Si la pandémie se poursuit, le risque que d’autres animaux se trouvent infectés par le Sars-Cov-2 augmentera, multipliant les possibilités de mutation du virus et la probabilité que les animaux participent un jour à la propagation du virus. La lutte contre le coronavirus passe donc par une approche...

Santé en transition

Mourir d’un cancer ou du diabète dans les pays du Sud n’est plus si rare. Dans ces régions, les maladies non transmissibles provoquent aujourd’hui plus de décès que les pathologies infectieuses. En cause, de nouveaux modes de vie, plus urbains et plus industrialisés, et des régimes alimentaires qui...
Gobelets plastique moustiques cage

Chikungunya : soigner le mal par le mâle

Stériliser des moustiques mâles en laboratoire et les lâcher dans la nature permettrait de diminuer la population des vecteurs du chikungunya à La Réunion. Une étude détaille les stratégies utilisées par les scientifiques de l’IRD pour optimiser ces dispersions de moustiques.
chimpanze-reserve-de-la-lekedi

Paludisme : le génome de P. vivax-like a parlé

Les travaux de spécialistes des primates, des moustiques et des parasites du paludisme permettent de mieux comprendre l’émergence d’une des formes de la maladie affectant les populations humaines dans tout le monde tropical. Ils ouvrent de nouvelles pistes pour lutter contre ce fléau.
aedes-aegypti-le-vecteur-de-chikungunya-dans-les-caraibes

Chikungunya et Twitter en Martinique

Pour la première fois, les scientifiques ont utilisé l’analyse des médias sociaux pour étudier la dynamique d’une épidémie de Chikungunya. Le résultat établit les tenants comportementaux de l’épidémie martiniquaise de 2014 et éclaire les mécanismes de propagation de cette pathologie émergente.
chauve-souris-insectivore

Les cavernes, un écosystème à risque ?

Les insectes hématophages des grottes d’Afrique centrale pourraient être des vecteurs de virus et de bactéries dont les chauves-souris sont les hôtes. Un inventaire des espèces de ce milieu ouvre la voie à une meilleure compréhension des cycles de transmission de ces agents infectieux.