Santé

18 résultats

Le virus de la dengue manipule les phospholipides

En croisant leurs compétences en infectiologie et en métabolomique, des chercheurs sont parvenus à décrire comment, lorsqu’il infecte les moustiques du genre Aedes, le virus de la dengue modifie les voies de production des phospholipides, des molécules constitutives des membranes des cellules.
Long pont haubané, moderne et filiforme, joignant deux rives couvertes d’épaisses forêts en passant au-dessus d’un large fleuve.

Le paludisme sous surveillance transfrontalière

Les chauves-souris, au cœur des coronavirus

Coronavirus : un test pour tous les déceler

Identifier en une seule fois si un patient a été exposé à différents coronavirus, c’est ce que permet un nouveau test sérologique, aux résultats plus fiables que la technique Elisa. Conçu rapidement grâce à l’expérience acquise dans la lutte contre Ebola, le test fera partie de la panoplie d’outils...
Coronavirus

Covid-19 : la nécessaire stratégie One Health

Si la pandémie se poursuit, le risque que d’autres animaux se trouvent infectés par le Sars-Cov-2 augmentera, multipliant les possibilités de mutation du virus et la probabilité que les animaux participent un jour à la propagation du virus. La lutte contre le coronavirus passe donc par une approche...

Maladie du sommeil : quand les parasites trompent notre système immunitaire

2030 : c’est à cette date que l’OMS s’est donné pour objectif d’avoir éliminé la transmission de la maladie du sommeil à l’homme. Pour y parvenir, les chercheurs de l’unité INTERTRYP tentent de comprendre les facteurs biologiques, écologiques et socio-environnementaux responsables de cette maladie...
Un laborantin guinéen, équipé de protections biologiques – masque et longs gants montants-, assis à la paillasse carrelée d’un laboratoire, devant une fenêtre, effectue des analyses médicales, sous le regard de deux hommes en blouse blanche, vraisemblablement des soignants ou des formateurs.

Des technologies contre les épidémies virales en Afrique

Maladies parasitaires : l’économie de tests

La parenté de deux vers, responsables de deux fléaux parasitaires en Afrique, rend difficile leur élimination. Les résultats d’une nouvelle étude montre qu’il serait possible de diminuer les coûts des campagnes de lutte contre l’onchocercose.

Paludisme à P. vivax : un test rapide efficace pour adapter le traitement

Des traces de médicaments dans l’eau de Yaoundé

Le virus Ebola ne rend pas toujours malade

Le virus Ebola ne rend pas systématiquement gravement malade. Pour preuve, en Guinée, 4 % des personnes en contact avec le virus pendant l’épidémie de 2013-2016 n’ont pas développé la maladie. Abdoulaye Touré, co-directeur du laboratoire mixte international RESPIRE et directeur de l'Institut...
Vignette

Un crachat pour freiner le paludisme

Empreinte de l’orpaillage dans les eaux guyanaises

Une étude menée dans un bassin guyanais où sont installées des mines d’or artisanales montre la présence de mercure liée à ces activités dans l’environnement, ainsi que l’imprégnation des poissons piscivores et des communautés natives qui s’en nourrissent. Des résultats importants et novateurs pour...
digue-d-atar

Paludisme : P. vivax détecté dans l’oasis Atar

Pour la première fois, la présence du parasite Plasmodium vivax est confirmée à Atar, dans le nord de la Mauritanie : il est même responsable de la majorité des cas de paludisme. Il est ainsi crucial de lutter pour éviter toute épidémie, non seulement en Mauritanie, mais aussi en Afrique du Nord...
test-arsenic

Les Urus de Bolivie, champions pour neutraliser l’arsenic

Une étude menée auprès de femmes de différentes communautés boliviennes révèle que ces peuples consomment quotidiennement des eaux très chargées en arsenic. Les effets toxiques d’une consommation régulière de cette substance sont bien connus, toutefois, les organismes de ces femmes semblent...
ecole-nyamsong-cameroun

Onchocercose et épilepsie : un lien temporel fort

Le débat sur la possibilité que l’onchocercose puisse être une cause d’épilepsie anime depuis longtemps la communauté scientifique. Pour la première fois, une étude de cohorte montre de façon claire une relation temporelle entre les deux.
Séquençage du génome de 765 anophèles

Paludisme et diversité génétique du moustique

Les travaux d’un consortium scientifique lèvent le voile sur le génome du moustique vecteur du paludisme. Son fort polymorphisme génétique éclaire le développement et la propagation rapide de résistances aux insecticides. Il pourrait aussi complexifier les stratégies de lutte géniques.
aedes-aegypti-le-vecteur-de-chikungunya-dans-les-caraibes

Chikungunya et Twitter en Martinique

Pour la première fois, les scientifiques ont utilisé l’analyse des médias sociaux pour étudier la dynamique d’une épidémie de Chikungunya. Le résultat établit les tenants comportementaux de l’épidémie martiniquaise de 2014 et éclaire les mécanismes de propagation de cette pathologie émergente.