Santé

7 résultats

Le virus de la dengue manipule les phospholipides

En croisant leurs compétences en infectiologie et en métabolomique, des chercheurs sont parvenus à décrire comment, lorsqu’il infecte les moustiques du genre Aedes, le virus de la dengue modifie les voies de production des phospholipides, des molécules constitutives des membranes des cellules.

Les chauves-souris, au cœur des coronavirus

Le trypano dans la peau

Le trypanosome, parasite responsable de la maladie du sommeil et transmis par la mouche tsé-tsé, est parfois indétectable chez certains individus. Une nouvelle étude menée en République de Guinée auprès de malades et de porteurs sains montre qu’il pourrait se cacher dans la peau. Cette découverte...

Coronavirus : un test pour tous les déceler

Identifier en une seule fois si un patient a été exposé à différents coronavirus, c’est ce que permet un nouveau test sérologique, aux résultats plus fiables que la technique Elisa. Conçu rapidement grâce à l’expérience acquise dans la lutte contre Ebola, le test fera partie de la panoplie d’outils...
Coronavirus

Covid-19 : la nécessaire stratégie One Health

Si la pandémie se poursuit, le risque que d’autres animaux se trouvent infectés par le Sars-Cov-2 augmentera, multipliant les possibilités de mutation du virus et la probabilité que les animaux participent un jour à la propagation du virus. La lutte contre le coronavirus passe donc par une approche...

Maladie du sommeil : quand les parasites trompent notre système immunitaire

2030 : c’est à cette date que l’OMS s’est donné pour objectif d’avoir éliminé la transmission de la maladie du sommeil à l’homme. Pour y parvenir, les chercheurs de l’unité INTERTRYP tentent de comprendre les facteurs biologiques, écologiques et socio-environnementaux responsables de cette maladie...
Un laborantin guinéen, équipé de protections biologiques – masque et longs gants montants-, assis à la paillasse carrelée d’un laboratoire, devant une fenêtre, effectue des analyses médicales, sous le regard de deux hommes en blouse blanche, vraisemblablement des soignants ou des formateurs.

Des technologies contre les épidémies virales en Afrique