Santé

6 résultats

un énorme thon dans la mer

Climat : le thon annonce la tendance

L’analyse de 5 000 échantillons de thons prélevés dans les océans Pacifique, Atlantique et Indien, a permis de constater un changement significatif du rapport isotopique du carbone dans trois espèces de ces poissons depuis le début des années 2000. Cet état des lieux suggère que les populations de...

Santé végétale : vers un réseau de surveillance mondial ?

Inspiré par la façon dont les pays collaborent pour détecter et enrayer les pandémies humaines, un groupe d’experts en santé végétale propose la mise en place d’un système mondial de surveillance (SMS) des maladies des cultures. Parmi eux, Valérie Verdier, directrice du département ECOBIO, et de l...

L’odyssée des plantes sauvages et cultivées

Dans un livre très illustré, Serge Hamon donne une vision synthétique de l’histoire au long cours que constitue l’odyssée des plantes sauvages et cultivées. L'ouvrage en retrace le fil des évolutions biologiques, génétiques et sociétales. L'auteur revient ici sur quelques idées phares développées...
Tube digestif de mouche Drosophila melanogaster présentant des cellules tumorales (marquées en vert par la green fluorescent protein, GFP). Une tumeur dense (à gauche) est située dans la portion antérieure de l’intestin moyen (midgut).

Pathologies et interactions sociales : se regrouper pour mieux lutter

Et si les comportements sociaux pouvaient influencer la progression des maladies, même non contagieuses ? C’est ce qu’ont mis en évidence des équipes françaises du CNRS, avec le soutien de l’IRD, de l’Université Paris-Sud, du CEA et de l’Université de Montpellier, ainsi que de collègues espagnols et...
aedes-albopictus

Le moustique tigre voyage en auto

Des recherches originales montrent le rôle des déplacements automobiles dans la dispersion du moustique tigre en Europe. Habituée des transports de marchandises, l'espèce invasive sait aussi profiter de l'habitacle des véhicules pour se propager. Et 5 voitures sur 1 000 pourraient en emmener.
pollution-aerosols

L’impact sanitaire des bioaérosols

Des recherches mettent en lumière le rôle jusqu'ici peu connu des particules fines d'origine biologique dans la pollution atmosphérique. Certaines peuvent renforcer ou diminuer l’impact sanitaire des polluants chimiques. Leur prise en compte, dans l'évaluation de la qualité de l'air, s'impose.