Santé

5 résultats

Affiner votre recherche

5 résultats

Maladie du sommeil : enquête sur un « unusual suspect »

L’agent pathogène de la maladie du sommeil est transmis par la mouche tsétsé. Son nom ? Trypanosoma brucei , un parasite qui compte diverses sous-espèces. Vincent Jamonneau et Thierry De Meeûs de l’IRD tentent de cerner l’une d’elles, Trypanosoma brucei gambiense 2 , qui ne serait peut-être pas...

Océans, des labos géants

De l’échantillon moléculaire au balayage satellite, les spécialistes du milieu marin déploient un arsenal multi-échelles pour observer et caractériser mers et océans. Avec l’aide des populations et usagers de la mer, ils scrutent en permanence ces étendues salées qui couvrent les deux tiers de la...
mesure-des-arbres-mule-hole

Des racines en quête d’eau

Qu’est-ce qui explique les différences de croissance d’une douzaine d’espèces d’arbres dans une forêt indienne ? Leur profondeur d’enracinement et leur capacité à surmonter des épisodes exceptionnels de sécheresse. Et les plus résistantes ne sont pas celles que l’on pourrait croire…
les-repas-de-sang-de-la-mouche-tse-tse-propagent-la-trypanosomiase

Réservoirs cachés et élimination de la maladie du sommeil

Une équipe de scientifiques tentent d’éclaircir l’importance de deux réservoirs mal connus du parasite de la trypanosomiase humaine africaine, chez l’Homme et chez l’animal. Ils pourraient constituer les derniers obstacles sur la voie de l’élimination de cette funeste maladie.
depistage-maladie-du-sommeil

Maladie du sommeil : génétique et diagnostic

Les populations afro-américaines sont porteuses d’une modification génétique favorisant les maladies rénales mais qui protège face à la maladie du sommeil. Cette particularité ouvre la voie à l’élaboration de nouveaux outils de diagnostic.