Santé

6 résultats

Affiner votre recherche

6 résultats

Culture de mil sanio plein champ

Sahel : retour réussi d’une ancienne variété de mil

Pendant 25 ans, le sanio avait quasiment disparu des champs du Sahel sénégalais. À la faveur du retour des pluies dans cette région, cette variété de mil est de plus en plus cultivée. Preuve que les agriculteurs sénégalais sont conscients des variations climatiques et peuvent s'y adapter.

Les sciences participatives, une démarche incontournable

Sujet
Recherche interventionnelle, recherche-action, science citoyenne ou boutique des sciences… Les sciences participatives répondent à plusieurs noms, reflets des différents niveaux d’implication des citoyens et des chercheurs. Mais elles ont un objectif commun : aider à une application concrète de la...
habitat-precaire-et-sante

La biologie évolutive au service de la santé publique au Sud

Les pays en développement paient un lourd tribut aux maladies infectieuses. Sous la direction de trois chercheurs de l’UMR MIVEGEC, un ouvrage fait la synthèse des recherches sur cette question. Au cœur de leur analyse, repenser l’interface entre recherche académique et santé publique est aujourd...
mesure-des-arbres-mule-hole

Des racines en quête d’eau

Qu’est-ce qui explique les différences de croissance d’une douzaine d’espèces d’arbres dans une forêt indienne ? Leur profondeur d’enracinement et leur capacité à surmonter des épisodes exceptionnels de sécheresse. Et les plus résistantes ne sont pas celles que l’on pourrait croire…
aedes-aegypti-le-vecteur-de-chikungunya-dans-les-caraibes

Chikungunya et Twitter en Martinique

Pour la première fois, les scientifiques ont utilisé l’analyse des médias sociaux pour étudier la dynamique d’une épidémie de Chikungunya. Le résultat établit les tenants comportementaux de l’épidémie martiniquaise de 2014 et éclaire les mécanismes de propagation de cette pathologie émergente.
circulation-ouagadougou

La sécurité routière à l’épreuve des données

Au Burkina Faso, comme dans toute l’Afrique, les traumatismes liés aux accidents de la route sont un problème de santé publique souvent négligé. De nouveaux outils de géolocalisation et de suivi des accidentés pourraient permettre d’élaborer des leviers d’action et de prévention.