Terre

6 résultats

Affiner votre recherche

6 résultats

Des anchois, sortis de l'eau, en tas.

Humboldt, un eldorado éphémère ?

Mauvaise nouvelle pour les pêcheurs d’anchois péruviens et chiliens : le formidable écosystème marin qui les fait vivre depuis plusieurs décennies pourrait n’être qu’un éphémère eldorado… Les chercheurs des LMI PALEOTRACES (1) et DISCOH (2) explorent l’histoire ancienne du courant de Humboldt, pour...

Teneur en mercure dans le thon : vérifier la taille, l’espèce et l’origine !

Le thon, ce poisson très apprécié à travers le monde cache une toxine, le méthylmercure. Selon une récente étude, la teneur de cette toxine dans les thons du Pacifique Central et Sud-Ouest dépend non seulement de leur taille et de l’espèce considérée mais aussi de leur origine géographique. Des...
Huîtres juvéniles sur un récif

Les "sentinelles de la mer" menacées par le changement climatique

Une équipe française de chercheurs de l’IRD, de l’Université de Nantes, du CNRS/Cerfacs et de l’Ifremer, a étudié la mortalité historique des huîtres adultes liée à la variabilité climatique observée le long de la côte atlantique française entre 1986 à 2015. Les résultats de cette étude sont publiés...
nodules-racinaires-de-discaria

Les symbioses fixatrices d'azote se dévoilent

De récentes recherches révèlent l’origine et l’évolution des associations symbiotiques entre certaines plantes et des bactéries du sol pour utiliser l’azote de l’air. À terme, ces connaissances pourraient contribuer au développement d’une agriculture durable, économe en engrais chimiques.
depart-en-mer-des-pecheurs

Pêche coopérative pour ressources partagées

Des recherches scientifiques, mêlant écologie marine, économie des pêches et mathématiques, explorent la gestion d’une ressource halieutique partagée entre plusieurs pays ouest-africains. Ces travaux de modélisation définissent la stratégie la plus équilibrée et durable pour tous les intervenants.

Ces lipides qui boostent les symbioses

Entre certaines légumineuses et bactéries, c’est la symbiose ! À l’abri dans leurs racines, ces dernières augmentent le rendement de la culture de ces plantes. À cette fin, les bactéries capables de produire des molécules lipidiques baptisées hopanoïdes, offriraient un réel avantage.