Afrique

14 résultats

Affiner votre recherche

14 résultats

La migration contre l’excision ?

Sahara : déconnecter les clichés

Un espace vide, des dromadaires, des groupes armés ou des « hommes bleus » vivant sous des tentes… Le Sahara regorge de clichés toujours vivaces. Pour déjouer ces images d’Épinal, les Musées de Marseille et l’IRD proposent « Sahara Mondes connectés », une exposition présentée au Centre de la Vieille...

Le virus Ebola ne rend pas toujours malade

Le virus Ebola ne rend pas systématiquement gravement malade. Pour preuve, en Guinée, 4 % des personnes en contact avec le virus pendant l’épidémie de 2013-2016 n’ont pas développé la maladie. Abdoulaye Touré , co-directeur du laboratoire mixte international RESPIRE et directeur de l'Institut...

Le vieux chef et le pluviomètre

Quand les consignes sont prises très au sérieux.

Chauves-souris et singes : à la recherche du réservoir animal du virus Ebola

Deux vastes études menées sur des milliers d’animaux en divers sites d’Afrique apportent de nouvelles informations sur les rôles respectifs des singes et des chauves-souris dans la transmission du virus Ebola et le déclenchement des épidémies chez l’Homme. Des résultats d’autant plus probants qu’ils...
seance-d-echographie-obstericale-au-benin

Gratuité de la césarienne : plus d’accès, mais pas moins d’inégalités

Comment diminuer le taux de mortalité maternelle ? Le Bénin et le Mali ont notamment répondu à cet enjeu en mettant en place la gratuité de la césarienne. Mais cette mesure résout-elle les problèmes d’inégalités d’accès aux soins ? Réponse avec les travaux d’Alexandre Dumont, épidémiologiste au...
mil-sauvage-au-sahara

Diversité génétique du mil : un avantage adaptatif passé et futur

Après avoir séquencé le génome du mil, un consortium international composé de chercheurs français de l’IRD, indiens, chinois et de nombreux laboratoires du Nord et du Sud, a étudié différentes variétés sauvages et cultivées. Cela leur a permis de retracer l’histoire du mil cultivé et de décrire l...
Les agriculteurs du plateau de Danyi (Togo) cultivent encore le riz africain indigène, Oryza glaberrima.

Le berceau de la domestication du riz africain identifié au Mali

Une étude internationale identifie l’origine géographique de la domestication du riz africain. Grâce au séquençage de plus de 246 génomes de riz africain – sauvages et cultivés – les chercheurs montrent que cette domestication est intervenue il y a 3 000 ans dans le delta intérieur du fleuve Niger,...

Nouvelle donne hydro-climatique au Sahel

Les dernières données sur les sols et le climat permettent d’expliquer les énigmatiques soubresauts de l’hydrologie sahélienne depuis des décennies. La connaissance des mécanismes à l’œuvre ouvre la voie à des solutions pratiques pour adapter l’agriculture aux nouvelles conditions environnementales....
ombriere-yaounde-cameroun

Canopée artificielle pour orchidées africaines

Un système de culture original permet aux scientifiques d’améliorer leurs connaissances sur les orchidées africaines. En s’appuyant sur cet outil, une récente étude remet en cause les classifications antérieures et révèle l’existence de deux nouveaux genres et de plusieurs nouvelles espèces.
depart-en-mer-des-pecheurs

Pêche coopérative pour ressources partagées

Des recherches scientifiques, mêlant écologie marine, économie des pêches et mathématiques, explorent la gestion d’une ressource halieutique partagée entre plusieurs pays ouest-africains. Ces travaux de modélisation définissent la stratégie la plus équilibrée et durable pour tous les intervenants.
La distinction morphologique entre grains d’Arabica et de Robusta n’est pas facile, surtout face à un volume important.

Traquer le Robusta caché dans l’Arabica

Une technique d’analyse ADN des grains de café vert, rapide et économique, permet de détecter la présence et la proportion de Robusta dans un stock d’Arabica. Elle pourrait préfigurer les tests anti-fraude du futur, nécessaires à cette filière économique tropicale.
depistage-maladie-du-sommeil

Maladie du sommeil : génétique et diagnostic

Les populations afro-américaines sont porteuses d’une modification génétique favorisant les maladies rénales mais qui protège face à la maladie du sommeil. Cette particularité ouvre la voie à l’élaboration de nouveaux outils de diagnostic.

Afrique sahélienne: réchauffement, anthropisation et inondations

Les inondations dévastatrices sont récurrentes en Afrique de l’Ouest. Le changement climatique et la pression anthropique n’y sont pas étrangers. Il existe des moyens pour les prévenir et éviter les bilans meurtriers.