Afrique

14 résultats

Petites maisons colorées sur un bout de terre entourée de mer

Îles et milieux insulaires face aux changements globaux

Ouverture sur l’extérieur, insertion dans l’économie mondiale, mais aussi multiplication des risques naturels et montée des eaux… les milieux et sociétés insulaires, aux caractéristiques si singulières et toujours questionnées, sont aujourd’hui confrontés à des facteurs de déstabilisation sans...

Les médicaments en Afrique de l’Ouest : où placer la frontière entre le formel et l’informel ?

Il convient de rappeler tout d’abord que ce qui est appelé variablement « marché informel », « marché parallèle », « marché noir » ou encore « médicaments de la rue » a émergé dans les pays francophones d’Afrique de l’Ouest il y a déjà plusieurs décennies. Ce phénomène est apparu notamment au Bénin...

Précieux vers sur Terre et sous terre

Les changements climatiques auront un impact sur les populations de vers de terre alors même que sont découverts les nouveaux rôles que ces derniers jouent pour la qualité des sols et les écosystèmes. Zoom sur deux études de l’UMR Eco&Sols.

Diagnostic anthropologique d’une étude de santé

Sujet
Lors d’une étude de suivi des femmes durant leur grossesse au Bénin, une équipe de recherche de l’UMR MERIT a rencontré des obstacles inattendus. L’investigateur, Manfred Accrombessi, expose les difficultés auxquelles s’est heurté le projet. Deux anthropologues de la santé, Alain Epelboin et Adolphe...

Maladie du sommeil : enquête sur un « unusual suspect »

L’agent pathogène de la maladie du sommeil est transmis par la mouche tsétsé. Son nom ? Trypanosoma brucei, un parasite qui compte diverses sous-espèces. Vincent Jamonneau et Thierry De Meeûs de l’IRD tentent de cerner l’une d’elles, Trypanosoma brucei gambiense 2, qui ne serait peut-être pas celle...

Réchauffement climatique : une situation d’urgence pour les céréales africaines

Le mil et le sorgho, principales cultures vivrières en Afrique de l’Ouest, souffrent déjà du réchauffement climatique. Leur production a diminué de 15 à 20 % depuis une vingtaine d’années et elle pourrait chuter drastiquement avec l’augmentation des extrêmes de chaleur et de pluie. Une situation d...

Santé en transition

Mourir d’un cancer ou du diabète dans les pays du Sud n’est plus si rare. Dans ces régions, les maladies non transmissibles provoquent aujourd’hui plus de décès que les pathologies infectieuses. En cause, de nouveaux modes de vie, plus urbains et plus industrialisés, et des régimes alimentaires qui...
Vue aérienne de la mine aurifère de Yaou, située à 12 km au nord-est de la ville de Maripasoula et 230 km au sud-ouest de Cayenne, en Guyane française

Quand l’extraction de l’or fait proliférer des bactéries dévoreuses de chair

Comment l’ulcère de Buruli, une maladie tropicale handicapante due à une bactérie mangeuse de chair, affecte les populations des pays pollués par les exploitations minières à ciel ouvert ? Rodolphe Gozlan, écologue à l'IRD, livre son analyse.

Paludisme à P. vivax : un test rapide efficace pour adapter le traitement

 mosaïque de forêts-savanes au Gabon (Bas Ogooué)

La canopée feuillue des forêts tropicales

Culture de mil sanio plein champ

Sahel : retour réussi d’une ancienne variété de mil

Pendant 25 ans, le sanio avait quasiment disparu des champs du Sahel sénégalais. À la faveur du retour des pluies dans cette région, cette variété de mil est de plus en plus cultivée. Preuve que les agriculteurs sénégalais sont conscients des variations climatiques et peuvent s'y adapter.

La migration contre l’excision ?

Le café marron éclaire le futur de La Réunion

Le Coffea mauritiana, un caféier, ne vit qu’au cœur de la forêt tropicale humide de La Réunion. Leurs histoires sont donc intimement liées. Edith Garot, doctorante à l'université de Montpellier, et Philippe Lashermes de l’IRD, à Montpellier, ont étudié comment le caféier a réagi aux changements...

Microscopiques, les nématodes pèsent lourd !

Les nématodes sont les animaux les plus nombreux au monde, mais aussi parmi les plus petits. Si minuscules qu’ils sont encore mal connus. C’est pourquoi un consortium international dont Jean Trap, écologue à l’IRD, fait partie, vient d’étudier l’abondance mondiale de ceux qui vivent dans les sols...