Afrique

4 résultats

Humains et singes : des vers intestinaux en partage

Au Cameroun et au Gabon, une étude vient de mettre en lumière la présence importante d'helminthes, des vers intestinaux, dans les fèces de plus de 300 gorilles, chimpanzés et petits singes. Les primates non humains pourraient constituer ainsi un réservoir de ces vers qui provoquent des helminthiases...

Covid-19 en RDC : un niveau finalement élevé de contamination

Une étude montre qu’en République Démocratique du Congo (RDC), la diffusion du Sars-CoV-2 durant la première vague a été importante. Bien plus importante que ce que ne laissait entrevoir le nombre de cas rapporté officiellement. Cependant, l’impact du virus sur la santé des personnes vivant en RDC...

Changements climatiques : à chaque espèce végétale, sa réponse

La forêt tropicale humide abrite une biodiversité inégalée. Cependant, elle est souvent considérée comme un tout à l’évolution uniforme. Une étude de l’impact des changements climatiques passés sur des espèces végétales démontre que, dans un même environnement, celles-ci ont réagi différemment. Cela...

Le virus de la dengue manipule les phospholipides

En croisant leurs compétences en infectiologie et en métabolomique, des chercheurs sont parvenus à décrire comment, lorsqu’il infecte les moustiques du genre Aedes, le virus de la dengue modifie les voies de production des phospholipides, des molécules constitutives des membranes des cellules.