Afrique

6 résultats

Moustiques et cancers : des liaisons dangereuses ?

Sujet
Dans les pays du Sud, on dénombre de plus en plus de cancers. En cause : l’allongement de la durée de vie. En parallèle, ces pays abritent de nombreux moustiques à l’origine de diverses maladies infectieuses. Trois chercheurs de l’unité Maladies Infectieuses et Vecteurs : Écologie, Génétique...

Collections, les archives du vivant

Depuis plusieurs centaines d’années, les naturalistes archivent avec soin des plantes, des algues ou des insectes. Aujourd’hui, les scientifiques continuent à prélever, trier et conserver les composants du vivant. Ces collections les aident à mieux comprendre l’évolution des espèces mais aussi celle...
Petites maisons colorées sur un bout de terre entourée de mer

Îles et milieux insulaires face aux changements globaux

Ouverture sur l’extérieur, insertion dans l’économie mondiale, mais aussi multiplication des risques naturels et montée des eaux… les milieux et sociétés insulaires, aux caractéristiques si singulières et toujours questionnées, sont aujourd’hui confrontés à des facteurs de déstabilisation sans...

Précieux vers sur Terre et sous terre

Les changements climatiques auront un impact sur les populations de vers de terre alors même que sont découverts les nouveaux rôles que ces derniers jouent pour la qualité des sols et les écosystèmes. Zoom sur deux études de l’UMR Eco&Sols.

Microscopiques, les nématodes pèsent lourd !

Les nématodes sont les animaux les plus nombreux au monde, mais aussi parmi les plus petits. Si minuscules qu’ils sont encore mal connus. C’est pourquoi un consortium international dont Jean Trap, écologue à l’IRD, fait partie, vient d’étudier l’abondance mondiale de ceux qui vivent dans les sols...
Tube digestif de mouche Drosophila melanogaster présentant des cellules tumorales (marquées en vert par la green fluorescent protein, GFP). Une tumeur dense (à gauche) est située dans la portion antérieure de l’intestin moyen (midgut).

Pathologies et interactions sociales : se regrouper pour mieux lutter

Et si les comportements sociaux pouvaient influencer la progression des maladies, même non contagieuses ? C’est ce qu’ont mis en évidence des équipes françaises du CNRS, avec le soutien de l’IRD, de l’Université Paris-Sud, du CEA et de l’Université de Montpellier, ainsi que de collègues espagnols et...