Afrique

26 résultats

Affiner votre recherche

26 résultats

Le lac Tchad ne s’assèche pas

Une récente étude coordonnée par Florence Sylvestre de l’IRD, montre que le lac Tchad ne s’assèche pas. Au contraire, depuis 13 ans, son stock d’eau total augmente. Un constat encourageant dans cette zone où la préservation du lac est un enjeu environnemental, économique, politique et sécuritaire.
Dans l'océan, près d'un fond sableux, un coelacanthe de bonne taille fait face à un plengeur.

Le cœlacanthe nouveau est arrivé ?

Les travaux de scientifiques indonésiens et français ont permis d’identifier une probable nouvelle espèce de cœlacanthe, et d’éclairer les mécanismes biogéographiques à l’origine de la divergence entre les populations déjà connues. L’histoire de l’évolution de ce groupe de poissons, vraisemblable...
Vue de face et de profil du crâne découvert

Le paradis perdu de l’ancêtre de Lucy

Les travaux des micropaléontologues de l’UMR Cerege permettent de décrire l’habitat d’Australopithecus anamensis, l’ancêtre de notre ancêtre Lucy, dont un crâne en bon état vient d’être découvert et daté en Éthiopie.

Le café marron éclaire le futur de La Réunion

Le Coffea mauritiana, un caféier, ne vit qu’au cœur de la forêt tropicale humide de La Réunion. Leurs histoires sont donc intimement liées. Edith Garot, doctorante à l'université de Montpellier, et Philippe Lashermes de l’IRD, à Montpellier, ont étudié comment le caféier a réagi aux changements...

Santé végétale : vers un réseau de surveillance mondial ?

Inspiré par la façon dont les pays collaborent pour détecter et enrayer les pandémies humaines, un groupe d’experts en santé végétale propose la mise en place d’un système mondial de surveillance (SMS) des maladies des cultures. Parmi eux, Valérie Verdier, directrice du département ECOBIO, et de l...

ASTER : des atomes qui datent

Un isotope rare peut parfois aider à mieux comprendre notre environnement. Comment ? En devenant un outil de datation pour les scientifiques, qu’ils travaillent en hydrologie, archéologie ou climatologie... C’est le cas des chercheurs qui utilisent l’instrument national ASTER - un des quelques...

L’odyssée des plantes sauvages et cultivées

Dans un livre très illustré, Serge Hamon donne une vision synthétique de l’histoire au long cours que constitue l’odyssée des plantes sauvages et cultivées. L'ouvrage en retrace le fil des évolutions biologiques, génétiques et sociétales. L'auteur revient ici sur quelques idées phares développées...

Nouvelle menace pour la riziculture

Dans le cadre d’une étude internationale, des chercheurs de l’IRD ont découvert une bactérie susceptible de devenir une menace majeure pour les cultures de riz dans les pays du Sud. Capitale, cette avancée pourrait aider à répondre à l’un des grands objectifs de développement durable établis par des...

Yunne Shin : chercheuse, mère et citoyenne

Biologiste marin au laboratoire Biodiversité marine, exploitation et conservation (MARBEC), Yunne Shin a participé à l’évaluation mondiale sur la biodiversité et les services écosystémiques, dont la synthèse a été présentée lors de la 7e session de la Plateforme intergouvernementale scientifique et...
étal marché ignames

L’origine de l’igname africaine décryptée

Les sciences participatives, une démarche incontournable

Sujet
Recherche interventionnelle, recherche-action, science citoyenne ou boutique des sciences… Les sciences participatives répondent à plusieurs noms, reflets des différents niveaux d’implication des citoyens et des chercheurs. Mais elles ont un objectif commun : aider à une application concrète de la...

Menace sur la pêche à la langouste

Sortir de la pauvreté : microcrédit ou don sans contrepartie ?

Sujet
Lors de l’année internationale du microcrédit en 2005, la Banque mondiale présentait celui-ci comme un outil efficace contre la misère et la faim. 13 ans plus tard, qu’en est-il ? Sort-on de la pauvreté par le microcrédit ? Si non, quelles en sont les lacunes : dans sa mise en œuvre, son usage ou la...
black-bass

La biodiversité des poissons d’eau douce bouleversée

En quelques siècles, 15 % de nouvelles espèces de poissons ont été introduites par l’Homme dans les fleuves et rivières à travers le monde. Des chercheurs ont découvert que ces introductions modifiaient l’écosystème de manière beaucoup plus importante que prévu.
mil-sauvage-au-sahara

Diversité génétique du mil : un avantage adaptatif passé et futur

Après avoir séquencé le génome du mil, un consortium international composé de chercheurs français de l’IRD, indiens, chinois et de nombreux laboratoires du Nord et du Sud, a étudié différentes variétés sauvages et cultivées. Cela leur a permis de retracer l’histoire du mil cultivé et de décrire l...
Les agriculteurs du plateau de Danyi (Togo) cultivent encore le riz africain indigène, Oryza glaberrima.

Le berceau de la domestication du riz africain identifié au Mali

Une étude internationale identifie l’origine géographique de la domestication du riz africain. Grâce au séquençage de plus de 246 génomes de riz africain – sauvages et cultivés – les chercheurs montrent que cette domestication est intervenue il y a 3 000 ans dans le delta intérieur du fleuve Niger...
banc-de-poissons

Des indicateurs harmonisés pour la santé des océans

Un groupe international d’experts des écosystèmes marins vient d’identifier les principales données biologiques à mesurer pour établir et suivre l’état de l’océan. La standardisation de ces variables vise à obtenir des observations utilisables à l’échelle globale et accessibles à tous.
raphia-textilis

Évaluer la menace sur les palmiers africains

Plante aux multiples usages, le palmier constitue une ressource économique importante. Une étude révèle que les 66 espèces de palmiers africains actuellement connues présentent peu de risque d’extinction à l’échelle du continent. Une bonne nouvelle qui ne doit pas cacher des risques locaux de...
La distinction morphologique entre grains d’Arabica et de Robusta n’est pas facile, surtout face à un volume important.

Traquer le Robusta caché dans l’Arabica

Une technique d’analyse ADN des grains de café vert, rapide et économique, permet de détecter la présence et la proportion de Robusta dans un stock d’Arabica. Elle pourrait préfigurer les tests anti-fraude du futur, nécessaires à cette filière économique tropicale.
lac-barombi

La forêt d’Afrique Centrale, témoin des premières sociétés d’agriculteurs

Les Hommes seraient à l’origine des transformations de la forêt tropicale humide d’Afrique centrale voilà 2 600 ans. Ils y ont développé de nouvelles pratiques agricoles et adopté la métallurgie du fer : des évolutions qui ont durablement transformé leur environnement.