Amérique

6 résultats

Bouleversement climatique dans les Andes tropicales

Un mécanisme atmosphérique encore jamais décrit permet d'expliquer l'évolution récente des pluies qui tombent sur les hauteurs du Pérou et de la Bolivie. Il met en évidence la relation climatique étroite qui existe entre les Andes tropicales et l'ouest de l'Amazonie. Ainsi, les atteintes à la forêt...
Vue aérienne du Rio Parana, un des affluents de l'Amazone, avec un paysage de forêt très coloré s'étendant jusqu'à l'horizon et un ciel très bleu pas si courant dans ce climat équatorial où les nuages sont souvent présents.

Amazone, la rivière à l’envers

La répartition atypique des espèces de poissons dans le bassin de l’Amazone surprend les écologues. Elle pourrait témoigner d’une histoire géologique mal connue.
Des anchois, sortis de l'eau, en tas.

Humboldt, un eldorado éphémère ?

Mauvaise nouvelle pour les pêcheurs d’anchois péruviens et chiliens : le formidable écosystème marin qui les fait vivre depuis plusieurs décennies pourrait n’être qu’un éphémère eldorado… Les chercheurs des LMI PALEOTRACES et DISCOH(2) explorent l’histoire ancienne du courant de Humboldt, pour...

Comment vivre en forêt tropicale ?

La forêt tropicale abrite aujourd’hui plus de 700 millions de personnes, des populations forestières faisant souvent l’objet d’idées reçues. Qui sont réellement ces peuples et comment vivent-ils en forêt ? L’ouvrage « Habiter la forêt tropicale au XXIsiècle » dirigé par trois chercheurs de l’IRD...
colonie-de-cormorans-phalacrocorax-bougainvillii

Oiseaux marins : une régulation par l’accessibilité aux proies

Quels facteurs influencent la taille des populations des oiseaux marins dans l’écosystème de Humboldt, au nord du Pérou ? Le climat, le stock de proies ? Ou les prélèvements des pêcheries et l’accessibilité aux anchois ? Réponses grâce à une étude et des observations menées pendant 50 ans !
glacier-deyeuxia-palcoco

Le réchauffement distance les plantes d’altitude

Les résultats de recherches menées dans les Andes sur les écosystèmes d’altitude confrontés au réchauffement climatique sont alarmants. Démentant les mécanismes naturels d’adaptation, les plantes tardent à coloniser les espaces supérieurs laissés libres par la fonte des glaciers.