Amérique

8 résultats

Long pont haubané, moderne et filiforme, joignant deux rives couvertes d’épaisses forêts en passant au-dessus d’un large fleuve.

Le paludisme sous surveillance transfrontalière

Collections, les archives du vivant

Depuis plusieurs centaines d’années, les naturalistes archivent avec soin des plantes, des algues ou des insectes. Aujourd’hui, les scientifiques continuent à prélever, trier et conserver les composants du vivant. Ces collections les aident à mieux comprendre l’évolution des espèces mais aussi celle...
Coronavirus

Covid-19 : la nécessaire stratégie One Health

Si la pandémie se poursuit, le risque que d’autres animaux se trouvent infectés par le Sars-Cov-2 augmentera, multipliant les possibilités de mutation du virus et la probabilité que les animaux participent un jour à la propagation du virus. La lutte contre le coronavirus passe donc par une approche...
Coronavirus

Sars-CoV-2 : quelles caractéristiques ?

Coronavirus

Évaluer les effets des différentes mesures de lutte contre le Covid-19, mission impossible ?

Petites maisons colorées sur un bout de terre entourée de mer

Îles et milieux insulaires face aux changements globaux

Ouverture sur l’extérieur, insertion dans l’économie mondiale, mais aussi multiplication des risques naturels et montée des eaux… les milieux et sociétés insulaires, aux caractéristiques si singulières et toujours questionnées, sont aujourd’hui confrontés à des facteurs de déstabilisation sans...
Vue aérienne de la mine aurifère de Yaou, située à 12 km au nord-est de la ville de Maripasoula et 230 km au sud-ouest de Cayenne, en Guyane française

Quand l’extraction de l’or fait proliférer des bactéries dévoreuses de chair

Comment l’ulcère de Buruli, une maladie tropicale handicapante due à une bactérie mangeuse de chair, affecte les populations des pays pollués par les exploitations minières à ciel ouvert ? Rodolphe Gozlan, écologue à l'IRD, livre son analyse.
aedes-aegypti-le-vecteur-de-chikungunya-dans-les-caraibes

Chikungunya et Twitter en Martinique

Pour la première fois, les scientifiques ont utilisé l’analyse des médias sociaux pour étudier la dynamique d’une épidémie de Chikungunya. Le résultat établit les tenants comportementaux de l’épidémie martiniquaise de 2014 et éclaire les mécanismes de propagation de cette pathologie émergente.