Asie

7 résultats

Le virus de la dengue manipule les phospholipides

En croisant leurs compétences en infectiologie et en métabolomique, des chercheurs sont parvenus à décrire comment, lorsqu’il infecte les moustiques du genre Aedes, le virus de la dengue modifie les voies de production des phospholipides, des molécules constitutives des membranes des cellules.
Coronavirus

Covid-19 : la nécessaire stratégie One Health

Si la pandémie se poursuit, le risque que d’autres animaux se trouvent infectés par le Sars-Cov-2 augmentera, multipliant les possibilités de mutation du virus et la probabilité que les animaux participent un jour à la propagation du virus. La lutte contre le coronavirus passe donc par une approche...
Photo en microscopie électronique évoquant un peu un amas de morilles...

Microbiote, IA et diagnostic médical

Les spécialistes des systèmes complexes ont développé une intelligence artificielle s’inspirant du fonctionnement des écosystèmes, dédiée à l’analyse du métagénome du microbiote. Cette approche originale donne des résultats prometteurs en matière de diagnostic médical et elle pourrait être étendue...

Le dividende démographique

La période qui suit immédiatement la transition démographique peut constituer une belle fenêtre d’opportunité économique. Si les conditions sont réunies pour en faire un levier de développement, on parle de dividende démographique.
Marilyne Bonnet, souriante, sur un fond végétal, posant à côté d'un panneau indiquant "Epicentre"

Maryline Bonnet : de la médecine humanitaire à la recherche clinique

Les scientifiques distingués par leurs pairs n’ont pas toujours un parcours académique classique… En l’occurrence celui de Maryline Bonnet, qui recevra le 5 juin prochain le prix Christophe Mérieux pour ses travaux au service de la lutte contre la tuberculose et le VIH, est plutôt atypique. Elle a...

L’autopsie verbale, instrument de santé publique

Des mois après l’inhumation, une enquête auprès des proches permet d’établir la cause de la mort lorsqu’elle n’a pu être constatée par un professionnel.
pollution-aerosols

L’impact sanitaire des bioaérosols

Des recherches mettent en lumière le rôle jusqu'ici peu connu des particules fines d'origine biologique dans la pollution atmosphérique. Certaines peuvent renforcer ou diminuer l’impact sanitaire des polluants chimiques. Leur prise en compte, dans l'évaluation de la qualité de l'air, s'impose.