Asie

8 résultats

Le virus de la dengue manipule les phospholipides

En croisant leurs compétences en infectiologie et en métabolomique, des chercheurs sont parvenus à décrire comment, lorsqu’il infecte les moustiques du genre Aedes, le virus de la dengue modifie les voies de production des phospholipides, des molécules constitutives des membranes des cellules.
un rat dans un champs

Maladies émergentes d’origine animale : d’où viendra la prochaine menace ?

Avec la hausse des températures, l’aquaculture bientôt un point chaud de l’antibiorésistance ?

L’antibiorésistance, c’est-à-dire l’émergence de bactéries résistantes aux antibiotiques, constitue un problème mondial majeur qui tue chaque année plus de 700 000 personnes dans le monde. En 2050, les spécialistes prévoient qu’elle pourrait faire jusqu’à 10 millions de victimes par an.
Coronavirus

Covid-19 : la nécessaire stratégie One Health

Si la pandémie se poursuit, le risque que d’autres animaux se trouvent infectés par le Sars-Cov-2 augmentera, multipliant les possibilités de mutation du virus et la probabilité que les animaux participent un jour à la propagation du virus. La lutte contre le coronavirus passe donc par une approche...
Photo en microscopie électronique évoquant un peu un amas de morilles...

Microbiote, IA et diagnostic médical

Les spécialistes des systèmes complexes ont développé une intelligence artificielle s’inspirant du fonctionnement des écosystèmes, dédiée à l’analyse du métagénome du microbiote. Cette approche originale donne des résultats prometteurs en matière de diagnostic médical et elle pourrait être étendue...
Coronavirus

Évaluer les effets des différentes mesures de lutte contre le Covid-19, mission impossible ?

Les chauves-souris, source inépuisable de virus dangereux pour les humains ?

Depuis plusieurs semaines, nos yeux sont braqués sur un ennemi invisible qui s’attaque à la santé de millions de personnes, emporte la vie d’un trop grand nombre d’entre elles, bouleverse notre organisation sociale, terrasse l’économie mondiale et paralyse la vie politique.
pollution-aerosols

L’impact sanitaire des bioaérosols

Des recherches mettent en lumière le rôle jusqu'ici peu connu des particules fines d'origine biologique dans la pollution atmosphérique. Certaines peuvent renforcer ou diminuer l’impact sanitaire des polluants chimiques. Leur prise en compte, dans l'évaluation de la qualité de l'air, s'impose.